Webdesigner : fiche métier

Design

À ce moment où le numérique tient une place prépondérante, le webdesigner est vu comme un acteur capital des nouveaux formats digitaux et numériques, mais surtout, d’internet. Un webdesigner est un professionnel en charge d’inventer une interface web, à savoir une meilleure navigation, la disposition des pages web et l’interaction de l’ensemble. Le webdesign constitue une importante phase dans la conception d’un site. Concevoir le design d’un site web c’est bien prendre soin des obligations liées à internet pour garantir un meilleur accès, un usage, une meilleure confortique. Le webdesigner adhère au projet dès la phase initiale. Il prépare la maquette et crée les différents éléments graphiques du site.

Les missions du webdesigner

Avant tout, le webdesigner a pour objet de mettre en exergue l’image d’une organisation ou d’une entreprise au moyen des éléments graphiques du site. Le site doit conforter l’identité visuelle du client et pallier un sentiment de confiance de l’utilisateur. Pour ce faire, le webdesigner a pour mission de garantir la mise à jour et le suivi des éléments graphiques. Il doit respecter les fonctions ergonomiques prévues, concevoir les typographies, les animations et les illustrations. Il est tenu de monter la maquette en choisissant les couleurs, la taille des caractères et la place des photos. Il établit également l’identité visuelle et la charte graphique du site. Il cible aussi les besoins de l’entreprise en tenant compte des moyens techniques et financiers, de l’objectif marketing et de l’image institutionnelle de l’entreprise.

Cursus et formations

Pour avoir accès à cette fonction, vous devez avoir reçu obligatoirement une formation de niveau bac+5 en conception multimédia ou en design web. Vous devez également être titulaire d’un diplôme artistique de bac+3 à bac+5, remis par une école spécialisée en multimédia, design et communication ou par une école d’art. Des formations issues de certaines écoles privées qui se spécialisent dans l’illustration sont également acceptées.

Salaire et carrière

La profession de webdesigner est un métier encore en vogue. Pour un débutant, le salaire tourne autour de 2 000 € bruts par mois. Ce métier est d’actualité et affiche un avenir prometteur. Ceci, du fait que tous les secteurs, qu’ils soient privés ou publics, usent aujourd’hui du multimédia pour commercialiser des produits, échanger avec les utilisateurs ou leurs partenaires, suivre leurs clients, travailler à distance et surtout, pour communiquer. Aujourd’hui, des millions d’entreprises veulent avoir un site professionnel ou encore refaire très rapidement leur site. Un webdesigner junior peut progresser et devenir chef d’édition ou webdesigner senior. Le métier de webdesigner promet un avenir sûr, meilleur et certain.

Publicités

Quelques conseils utiles pour les graphistes freelances

Design

Un graphiste est, par définition, un professionnel de la communication qui crée sur mesure des solutions de communication visuelle pour le compte d’une entreprise ou d’une organisation. C’est un médiateur qui s’engage selon les conditions d’appropriation et de réception des informations, ainsi que des savoirs qu’il met en forme. Selon les cas, les graphistes s’imprègnent du métier en exerçant en freelance. Pourtant, avec ce statut d’indépendant, le graphiste débutant est souvent confronté à des soucis.

Élaborer un devis

C’est souvent cette partie du projet qui pose problème. Afin d’éviter tout souci, il est capital d’élaborer le cahier des charges. Il est essentiel pour établir un devis détaillé lors d’une prestation précise. Le cahier des charges est un écrit qui conserve toutes les exigences du client et qui détaille la prestation dans les moindres détails. Rédigée par vos soins ou fournie par le client, une validation officielle doit être faite par le client pour que vous puissiez établir correctement votre devis. Le devis est libre et ne présente aucune norme. Dans le cadre d’un graphiste débutant, le mieux est de tabler pour un tarif journalier. En tant que débutant, vous pouvez commencer à 250 € par jour en précisant le nombre de jour pour réaliser les travaux. Le cahier des charges et le devis constituent vos conditions générales de vente et doivent être signés et datés par le client avant d’entamer le travail. Le client doit vous verser un acompte de 30 % minimum de la somme totale nette.

Infographiste, graphiste et concepteur graphique : différence

Design

Entre ces métiers qui relèvent d’un même domaine, il existe bien une différence entre les formations offertes en termes de graphisme. Aussi, l’expérience influe grandement sur ces métiers.

DEP et formation professionnelle

La formation professionnelle en graphisme sanctionnée par un diplôme d’études professionnelles est dite infographie. Cette formation est surtout basée sur l’aspect technique de la production. Les titulaires de ce diplôme sont désignés comme étant des infographistes. Des professionnels qui sont moins exposés dans la conception.

DEC et formation collégiale

Le diplôme d’études collégiales est un titre décerné aux étudiants ayant suivi une formation collégiale en graphisme. La formation est répartie sur deux programmes distincts à savoir la conception et la production. Les étudiants en DEC apprennent, dès leur formation, à utiliser correctement les bons logiciels, et ce, de façon efficace. Ceci, dans le but de les apprendre à concrétiser les projets qu’ils ont créés. Dès les stages de création, ils seront en mesure de prévoir tous problèmes. La formation consacre également une partie marketing pour que le graphiste soit apte à travailler en équipe et à faire face aux clients.

BAC et formation universitaire

Axé généralement sur des travaux de conception, le programme universitaire BAC vise à former des directeurs artistiques. Ayant pour intitulé Design Graphique, le programme forme des designers graphiques. Il est plus judicieux de passer par le DEC avant d’entrer en BAC. L’aspect technique du DEC lui permettra d’ancrer réellement son projet en phase de production. Pour un concepteur graphique, l’ultime formation est surement le DEC + le BAC.

Tout savoir sur le thème WordPress

Communication

WordPress est un système de gestion de contenu qui propose un panel de thèmes gratuits ou premiums depuis son interface client. Ces thèmes sont transposables et peuvent être personnalisés. C’est ce qui distingue WordPress des autres CMS. Ces thèmes vous aideront déjà dans la définition et la conception de votre site ou blog.

Il n’existe pas de thème optimisé à 100 %

Quoi qu’il en soit, vous ne trouverez jamais de thème tout fait tout prêt. Il y aura toujours des modifications à apporter. Un thème prêt à l’emploi et optimisé n’existe pas. Il n’y a pas de thème qui s’adapte entièrement à vos besoins et, surtout, à ceux de vos clients. Il n’y a donc pas de perle rare. Par contre, les thèmes prédéfinis vous permettront d’avoir un aperçu de votre projet. Ils vous permettent de vous faciliter tâche. Il ne vous reste plus qu’à les modifier selon vos besoins et vos goûts.

Définir vos besoins

Avant de définir un thème quelconque, il est conseillé de définir vos besoins. La question principale que vous devez vous poser c’est « quels sont mes besoins et ceux de mon client en comparaison au site que je veux créer ? ». C’est seulement après que vous devez analyser l’ergonomie et l’esthétique d’un thème WordPress. Pour ce faire, vous devez repérer les fonctionnalités présentes et les fonctionnalités manquantes et tester ainsi leur ergonomie. C’est ainsi que vous définirez vos choix en fonction

Optez pour une impression haute résolution à 300 ppi

Illustration

Que vous soyez photographe amateur ou graphiste professionnel, il est important d’imprimer vos visuels en haute résolution, plus précisément en 300 ppi. Rien de tel qu’une image nette sans défaut apparent. Pour ce faire, il faut traiter l’image depuis le début. Il vous faut donc bien définir la résolution de l’image. Ainsi, une image en basse résolution sur un pouce contiendrait 72 pixels, par contre, une image High Definition proposerait 300 pixels.

La retouche d’image est un sujet à la fois sensible et très pointilleux. Lors de la capture, plus l’image comprend de petits pixels et plus elle est fine. Une image avec peu de pixels propose des grains plus grossiers. Lors d’une retouche, la limite d’agrandissement se fera à 10 %. Au-delà, l’image est exposée à un risque de défauts et d’erreurs chromatiques. Aussi, il est envisageable de passer de 300 dpi à 72 ppi avec des progiciels comme Photoshop. Mais il est impossible de passer de 72 ppi à 300 ppi pour la même taille. Dans certains cas, vous pouvez effectuer quelques retouches avec Photoshop ou un scanner. Seulement, il faut que votre appareil photo numérique ait un bon réglage. Ainsi, lors d’une impression de vos visuels, il faudrait que vos fichiers bitmap soient à la bonne taille, en 300 ppi et le tour est joué.

Les nouveaux talents du design

Design

Bien que moins connus que leurs prédécesseurs comme Roche Bobois ou Cassina, ces nouveaux talents du design se font tout de même bien remarquer, et ce, depuis ces dernières années. Ces jeunes éditeurs imposent leur style et leur signature en matière de décoration. TH manufacture, Harlô, La Chance, Eno Studio, Petite Friture ou encore Moustache sont les nouvelles maisons françaises qui ont fait surface durant les six dernières années. Elles se font connaitre en éditant objets et mobilier design. Ces nouveaux entrepreneurs tombent sur de jeunes talents de leur génération. Découvrez tout sur http://www.ipesaa.fr/.

Symbole du renouveau du style français

Face aux géants du design, les nouveaux talents du secteur sont les espoirs du style français. Pour certaines maisons du design, l’heure du couronnement a sonné. Dans le cadre de l’exposition « Jeunes Pousses » réalisée par le RBC Design, ce professionnel du design et du mobilier profite de l’occasion pour mettre à l’honneur les nouveaux talents du design français, vus comme le symbole du renouveau du style français. Lors de cette exposition, RBC mobilier de dénicher de nouveaux talents deux jeunes maisons d’édition française les plus sélectives et les plus créatives comme Harlô et Petite Friture.

Harlô

La maison d’édition Harlô est née d’une rencontre entre des designers et un entrepreneur. La rencontre avec Alexandre Mulliez a permis de mettre en valeur, en 2011, la toute première collection Harlô. Cette première constitue un merveilleux trio artistique constitué de Pauline Gilain, Julien Phedyaeff et de Pierre-François Dubois. La maison Harlô est vue comme étant l’éditrice d’un itinéraire, à travers d’un meuble voyageant de l’esprit de jeunes créateurs, allant jusqu’aux intérieurs les plus hardis. Dans ses ateliers français et européens, la maison Harlô ébauche, rature et griffonne, tout en portant une plus grande attention sur la qualité. Harlô propose ainsi une nouvelle collection effrontée et colorée

Petite Friture

Créé par Amélie du Passage en 2009 et regagné par Philippe Lehr en 2011, Petite Friture est un éditeur de design d’où est né l’envie de mettre en valeur des talents nouveaux et de mettre au point avec eux, un catalogue de petits mobiliers, de luminaires et d’objets qui réveillent une vibration. Le résultat est une collection à la fois accessible et élégante qui raconte une histoire, de façon décomplexée et simple. Une collection qui invite à savourer l’instant et qui saisit le quotidien. Petite Friture voit un avenir très prometteur en signant trois nouvelles pièces : deux chaises, une trame et une série de tables qui conviennent à l’intérieur qu’à l’extérieur. Des créateurs ayant suivi plusieurs formations, que vous pouvez voir l’école ici http://www.ipesaa.fr/game-art.html.

Zoom sur l’interface d’administration de WordPress

Communication

Créé dans l’optique de permettre aux utilisateurs une interface plus simple et plus accessible, WordPress est un logiciel libre qui procède à la création d’un site internet. C’est un outil indispensable dans le cas où vous envisagez de créer un site de présentation d’entreprise ou personnel ou encore vous souhaitez créer votre propre blog. WordPress est un outil flexible, ergonomique et accessible que vous pouvez modifier selon vos convenances. Il est important de rappeler que WordPress est un CMS qui permet à l’administrateur du site de créer rapidement et facilement des pages de contenu. Pour ce faire, voici quelques astuces pour tester efficacement WordPress.

Premier contact avec WordPress, interface administration

L’interface d’administration de WordPress permet une mise à jour d’un site web sans devoir écrire une ligne de code. C’est des atouts des systèmes de gestion de contenu. Pour avoir accès à la console d’administration WordPress, vous devez indiquer une adresse comme http://www.votre-nom-de-domaine.com/wp-admin sur l’URL. Sur la page login, usez de l’identifiant et du mot de passe comme renseignés lors de la dernière étape d’installation de WordPress. Le menu horizontal est une barre de raccourcis WordPress qui vous est accessible. Le menu latéral gauche est le menu principal. C’est le menu qui imbrique toutes les fonctionnalités de votre site internet.

Simplifier la console d’administration

La console d’administration WordPress est « chargée » en termes de widgets, d’options et de menu, un réglage par défaut. La plupart de ces éléments sont inutiles au webmaster, ce qui alourdit votre tableau de bord. Heureusement qu’avec WordPress, il est possible de simplifier l’interface. Ainsi, pour alléger votre console, vous devez entrer des codes dans le fichier functions.php de votre thème ou encore dans un plug-in créé par vos soins pour personnaliser le tableau de bord. Vous pouvez ainsi cacher tous les widgets ou du moins, ceux qui ne vous servent pas. Il vous suffit juste d’effacer quelques lignes du code que vous avez entré récemment.

Interface administration WordPress : modification de l’apparence

Pour modifier l’apparence de l’interface d’administration de WordPress, vous devez supprimer des plug-ins et procéder à la modification des fichiers CSS. En fait, dans le cas où vous ne trouvez pas de thème qui vous convient, vous avez la possibilité de changer vous-mêmes les CSS. Aussi, des solutions toutes faites existent et sont vraiment merveilleuses. Il s’agit de « afd admin theme », un moyen simple pour changer directement les CSS WordPress sans avoir recours aux plug-ins. Cependant, ces transformations supprimeront vos anciens fichiers CSS. Une sauvegarde de ces fichiers est donc nécessaire avant de les modifier.

Page connexion WordPress : comment personnaliser ?

Accessible à l’adresse « nom-du-site/wp-login.php », la page de connexion à l’administration WordPress propose un formulaire pour se connecter. Dans le cas où vous souhaitez personnaliser cette page à l’image de votre client ou au vôtre, cela est possible. Il existe quelques filtres et hooks à prendre en compte afin de personnaliser cette page de connexion à votre image. Des paramètres sont à modifier comme le CSS, le lien sur le logo, l’attribut « title » du logo et ajouter un contenu. Il faut que tous les ajouts et modifications se fassent dans votre fichier « functions.php », à la base de votre thème.

Tableau de bord WordPress : personnalisation

Il faut rappeler que le tableau de bord de WordPress constitue le centre de contrôle de la console graphique de tout site sous WordPress. Il fournit à votre site différentes fonctions et options. Grâce à ses capacités presque infinies, vous êtes libre d’y ajouter des fonctionnalités au moyen de plug-ins. Avec toute cette extension à portée de main, vous devez pouvoir garantir une navigation sur votre tableau de bord qui convient à vos besoins et ceux des utilisateurs.